die deutsch-französische webseite

le site franco-allemand

facebook allemagne france service

twitter allemagne france service

blogger

contact travelguide



Archive 2014
Vieille Europe - Altes Europa

Exposition à l'Institut Goethe Paris

Oh Boy

Comédie de Jan Ole Gerster avec Tom Schilling, Friederike Kempter.
Niko, Berlinois presque trentenaire, éternel étudiant et rêveur incorrigible, s’apprête à vivre les vingt-quatre heures les plus tumultueuses de son existence : sa copine se lasse de ses indécisions, son père lui coupe les vivres et un psychologue le déclare "émotionnellement instable". Si seulement Niko pouvait se réconforter avec une bonne tasse de café ! Mais là encore, le sort s'acharne contre lui...
Trailer en langue allemande (7 min).

Deutsch-Französische Ausstellung in Köln
Die Kathedrale
Romantik
Impressionismus
Moderne

Das Kölner Wallraf-Richartz-Museum zeigt in Partnerschaft mit dem Museum der Schönen Künste in Rouen eine einmalige deutsch-französische Ausstellung zum Thema „Kathedralen“.
Kathedralen, welche die monumentale Architektur des Mittelalters wiederspiegeln, erfuhren im 19. Jahrhundert eine unerwartete Renaissance und wurden zum Prestigesymbol der Monarchie sowie Wahrzeichen der nationalen Identität. Dabei beeinflussten die prächtigen Bauwerke nicht nur Gläubige, sondern auch Schriftsteller, Komponisten und Maler. Die Schönheit und Anmut der gotischen Bauwerke inspirierten zahlreiche Künstler wie Claude Monet und Victor Hugo zu berühmten Meisterwerken. Die Ausstellung in Rouen zeigt eine bisher noch nie dagewesene Komposition dieses Motivs von der Romantik bis heute. Die Vielseitigkeit der Interpretationen des Kathedralen-Motivs in den verschiedenen Epochen sowie die individuellen Betrachtungsweisen sorgen für eine spannende Besichtigung.
Mehr als 60 Künstler und mehr als 180 Gemälde, Skulpturen, Kunstobjekte, Fotografien, Modelle und Schmuck werden auf 1.200 Quadratmetern ausgestellt. : Caspar David Friedrich, Victor Hugo, Constable, Turner, Sisley, Pissarro, Monet, Kupka und viele weitere.
Aus Monets bekannter Bilderserie der Kathedrale von Rouen werden alleine vier Werke gezeigt. In den Jahren 1892 und 1893 hielt der Künstler hier mit einer unendlichen Geduld und Leidenschaft die Nuancen und die verschiedenen Lichteffekte zu unterschiedlichen Tageszeiten fest. Solche Variationen eines einzigen Themas – insgesamt sind es 33 Bilder – sind in der Kunstgeschichte einzigartig.
Wallraf-Richartz-Museum & Fondation Corboud, Köln

La Première Guerre mondiale

Exposition au Musée Historique Allemand à Berlin

La Première Guerre mondiale 
Exposition au Musée Historique Allemand à BerlinSeit Juni 1917 ausgebenes Gasmaskenmodell Deutschland 1917 © Stiftung Deutsches Historisches Museum, Foto: Sebastian AhlersLa Première Guerre mondiale 
Exposition au Musée Historique Allemand à BerlinPrisonniers de guerre anglais, France, avril 1917 © Stiftung Deutsches Historisches Museum
La Première Guerre mondiale 
Exposition au Musée Historique Allemand à BerlinArmisticeGifford Beal, USA 1918 © William Lowe Bryan Memorial, Indiana University Art Museum, 57.53, Photo: Michael Cavanagh, Kevin Montague
La Première Guerre mondiale 
Exposition au Musée Historique Allemand à Berlin
Život u rojnoj pruzi (La vie dans des bunkers souterrains) Bogumil Car, Am Isonzo 1917 © Musée Historique de la Croatie, Photo: Ivana Asić
La Première Guerre mondiale 
Exposition au Musée Historique Allemand à Berlin„L'ennemie de l'homme“ Affiche anti-allemand, Russie 1915 © Stiftung Deutsches Historisches Museum


jusqu'au 30 novembre 2014

Pour commémorer le début de la Première Guerre mondiale, le Musée d’histoire allemande présente l’unique grande rétrospective allemande qui adopte une perspective européenne et globale des événements. Avec des objets venant d’Allemagne et de nombreuses institutions internationales, l’exposition restitue sur plus de 1000 m² les multiples facettes de la «catastrophe originelle» du 20e siècle comme celles de ses prémisses et répercussions. Alexander Koch, le président de la fondation, souligne : «Cette exposition a une importance particulière pour notre institution en cette année de commémoration du centenaire, parce qu’elle révèle les vastes conséquences et interactions de cette expérience inédite de la violence sur la totalité du 20e siècle et qu’elle montre des liens avec l’époque actuelle. Cette exposition unique reprend une méthode qui a fait ses preuves en adoptant diverses perspectives historiques, mais s’appuie aussi sur nos connaissances actuelles pour plaider en faveur d’une commémoration commune qui tienne compte de la diversité des expériences.» La rétrospective propose un panorama géographique et chronologique de la guerre en 14 lieux emblématiques, des champs de bataille concrets – Verdun, Tannenberg, l’Afrique orientale allemande ou Gallipoli (bataille des Dardanelles) –, des pôles culturels et politiques comme Petrograd ou Berlin ou encore des villes occupées comme Bruxelles. Tous les lieux incarnent des étapes et des situations importantes de la Première Guerre mondiale. Ils renvoient à des évolutions générales: la modernisation des technologies de guerre avec ses répercussions physiques et psychiques pour les humains, l’économie de guerre globale, l’extension mondiale des combats et la totalisation de la guerre sur le «front intérieur». L’exposition met l’accent sur l’escalade de la violence. L’expérience de la violence a non seulement transformé les guerres suivantes, mais aussi la pensée et l’action politiques au 20e siècle. Les objets et les bornes médiatiques rendent tangible l’escalade de la violence sous plusieurs formes.

Informations sur Berlin et le Musée Historique Allemand

__________________________________
Exposition / Ausstellung
La Grande Guerre - la région déchirée
Der Erste Weltkrieg - die zerrissene Region

28.06.2014 – 23.11.2014

Dreiländermuseum
Basler Straße 143
79539 Lörrach
Horaires d'ouverture:
du mercredi au samedi : 14h – 17h le dimanche : 11h – 17h
Site web

L'exposition propose un regard croisé sur la situation de guerre entre 1914 et 1918 en Alsace, en Bade et dans le nord-ouest de la Suisse. Les grands thèmes traités seront le déroulement de la guerre, la situation politique et économique dans la région du Rhin supérieur, la vie civile ainsi que la propagande de guerre dans les trois pays. Environ 200 objets en provenance de la France, de l'Allemagne et de la Suisse seront exposés sur un espace de 400 m².
Le point de vue allemand, francais et suisse sur la situation entre 1914 et 1918 sera l’objet de cette exposition qui de plus servira de trait d'union pour plus de 30 expositions du réseau des musées du Rhin supérieur. Certains sujets seront traités de manière approfondi dans les musées d'histoire à Stuttgart, Karlsruhe, Freiburg, Speyer, Strasbourg, Mulhouse, Bâle, Delémont ainsi que d'autres villes. 
Die Ausstellung gibt einen vergleichenden Überblick über die Situation im Elsass, in Baden und der Nordwestschweiz während der Kriegsjahre 1914 bis 1918. Sie thematisiert insbesondere die damalige Lage am Oberrhein, das Leben der Zivilbevölkerung und die Kriegspropaganda in den drei Ländern. Zu sehen sind rund 200 Exponate aus Frankreich, Deutschland und der Schweiz.
Mit ihrem Überblick, der die Situation zwischen 1914 und 1918 aus deutscher, französischer und schweizerischer Perspektive beleuchtet, ist die Ausstellung das verbindende Glied für mehr als 30 aufeinander abgestimmte Ausstellungen des Netzwerks Museen am Oberrhein. Vertiefende Darstellungen zeigen unter anderem die historischen Museen in Stuttgart, Karlsruhe, Freiburg, Speyer, Straßburg, Mulhouse, Basel, Delémont und anderen Orte.

___________________________________
Deutsch-französische Ausstellungen in Wuppertal und Reims

Die Von der Heydt-Kunsthalle in Wuppertal hat in enger Zusammenarbeit mit dem Musée des Beaux-Arts in Reims, eine Ausstellung über diese erste große Katastrophe des 20. Jahrhunderts realisiert. Reims war die erste französische Großstadt, die 1914 dem Bombardement deutscher Truppen ausgesetzt war. Dabei fanden nicht nur viele Menschen den Tod, auch die berühmte und für das französische Nationalbewusstsein so überaus bedeutende Kathedrale, jahrhundertelang Krönungsstätte der französischen Könige, wurde schwer beschädigt. Zwar hat es nach den beiden Weltkriegen nicht an Bemühungen gefehlt, eine Versöhnung zwischen den Völkern und ein Bewusstsein für die Gemeinsamkeiten der europäischen Geschichte herbeizuführen, aber für jüngere Generationen liegt insbesondere der Erste Weltkrieg weit außerhalb ihrer Erinnerung. Deshalb halten es die Museen in Reims und Wuppertal für sinnvoll, den Ersten Weltkrieg noch einmal zum Thema zu machen. Im Zentrum der gemeinsamen Ausstellung steht die Wahrnehmung des Krieges durch die bildenden Künstler und die Frage, wie haben Max Beckmann, Otto Dix, George Grosz und andere auf der deutschen Seite und Pierre Bonnard, Maurice Denis, Georges Rouault und andere auf der französischen Seite dieses welterschütternde Ereignis in Kunstwerken von Rang verarbeitet?

Menschenschlachthaus
Der erste Weltkrieg in der deutschen und französischen Kunst

bis 27.7.2014
Von der Heydt-Kunsthalle
Wuppertal
Webseite

Jours de guerre et de paix.
Regard franco-allemand sur l'art de 1910 à 1925

Du 14.09.2014 au 19.01.2015
Musée des Beaux Arts de Reims
Site

Sous Surveillance
Prises de position d'artistes avec un hommage à Harun Farocki
Novembre / décembre 2014




Les travaux artistiques exposés mettent en lumière la surveillance numérique qui se joue des frontières et des relations entre pouvoir, individus et vie sociale. Les artistes portent souvent un regard ironique sur ce phénomène de mise au pas basé sur la technique. Ils s’intéressent à l’impact des images, des rituels de domination et des médias visuels, à l’omniprésence de la surveillance et à l’implication des "nouveaux médias" dans la production d’armes, ainsi qu’à la formation de soldats. Avant même les publications d’Edward Snowden, le degré d’infiltration des sphères d’information privées et publiques par les institutions étatiques et économiques était manifeste. Le contrôle à grande échelle de la communication mondiale ne cesse d’empiéter sur les droits fondamentaux, telle la liberté de parole, et restreint la protection des droits à la vie privée. Les citoyens ne sont toutefois pas seulement observés, ils observent également. Ils s’évaluent mutuellement ou se mettent à nu sur les médias sociaux et le Web 2.O. Nous sommes en même temps acteurs et victimes d’une surveillance systémique et il n’est pas étonnant qu’Internet, qui avait été pensé démocratiquement initialement, soit devenu un appareil de contrôle et, en dernière instance, un système armé global. (Hermann Noering)
Goethe-Institut - 17 avenue d'Iéna, 75116 Paris
Plus d'informations ici...

Exposition à l'Institut Goethe Paris "Sous Surveillance"

Merkollande

Das deutsch-französische "Paar" in der französischen Presse

Y-a-t-il un après ? La presse française a suivi le "couple" Merkozy de près. Qu'en est-il avec avec Merkollande ?
Nous continuons notre feuilleton.

Frankreich - TourismusUrlaub in Frankreich

Karl der Große / Charlemagne
der Frankenkaiser

Macht Kunst Schätze
Drei Ausstellungen in Aachen im Jahr 2014

Ausstellung unter der Schirmherrschaft des deutschen Bundespräsidenten Joachim Gauck, des französischen Präsidenten François Hollande und des italienischen Präsidenten Giorgio Napolitano.

Ausstellung Karl der Große in Aachen© Domkapitel Aachen Foto: Ann Münchow
Ausstellung Karl der Große in Aachen
© Domkapitel Aachen Foto: Andreas Herrmann
Ausstellung Karl der Große in Aachen
© Domkapitel Aachen Foto: Ann Münchow

Karl der Große starb am 28. Januar 814 in Aachen. 1200 Jahre danach präsentiert die Stadt Aachen drei hochkarätige Sonderausstellungen zum Leben und Wirken des legendären Frankenkaisers. Unter dem Titel „Karl der Große. Macht Kunst Schätze“ werden im Rahmen des Karlsjahrs 2014 an drei verschiedenen Stationen im Bereich der ehemaligen Kaiserpfalz Meisterwerke der karolingischen Hofwerkstätten, der Kirchenschatz des Mittelalters und eine kulturhistorische Präsentation von Orten der Macht Karls des Großen gezeigt.
„Ein wunderbar opulenter Blick auf ein europäisches Vermächtnis, dessen Einfluss bis heute spürbar ist“, so urteilt der Aachener Oberbürger- meister über die drei Karlsausstellungen.
In der ehemaligen Königshalle, dem heutigen Rathaus, stehen die Pfalzen Karls im Mittelpunkt. Der Besucher lernt hier das höfische Leben der Karolingerzeit kennen. Die Ausstellung zeigt den von Pfalz zu Pfalz reisenden König und Heerführer und skizziert anhand von archäologischen und kunsthistorischen Zeugnissen die Grundlagen sei-ner Herrschaft. Sie verdeutlicht, was Macht in der Karolingerzeit bedeutet, und skizziert die Grenzen zum Mythos Karls des Großen, der aus Aachen bis heute einen europäischen Ort der Erinnerung macht.
Im Centre Charlemagne, einem neuen Museum im Kernbereich der Pfalz Karls des Großen, das Anfang 2014 seine Pforten öffnet, wird der Besucher die wichtigsten Kunstwerke der Hofschule Karls des Großen bestaunen können. Hier wird die kulturelle Blüte der Karolingerzeit anhand erlesener Exponate sichtbar.
Die in ganz Europa verstreuten, außerordentlich kostbaren Handschriften, Elfenbeinschnitzereien und Goldschmiederarbeiten aus den Aachener Werkstätten Karls des Großen sind im Centre Charlemagne nach Jahrhunderten wieder vereint.
Die Domschatzkammer zeigt nicht nur die wichtigsten Pretiosen ihres Kirchenschatzes. Kurator Georg Minkenberg holt für die Präsentation erstmals Kostbarkeiten des Kirchenschatzes der Karolingerzeit und des Mittelalters zu-rück, die ursprünglich zum Aachener Domschatz gehörten, im Laufe der Geschichte jedoch in andere Hände gerieten. Die Auswahl dieser sakralen Kunstwerke enthält sogar Stücke, die aus dem Grab Kaiser Karls stammen sollen.

Exposition à L'Institut Goethe Lyon
Le patrimoine mondial de l’UNESCO en Allemagne

Du vendredi 12 au dimanche 21 septembre 2014

Eglise de Wies, patrimoine mondial de l'UNESCO en Allemagne, photo @ allemagnevoyage.com

Vernissage le jeudi 11 septembre à 18h30 en présence de Monsieur l’Ambassadeur Dr Michael Worbs, Délégué permanent de la République fédérale d’Allemagne auprès de l’UNESCO.
Avec ses 39 sites datant de l’époque néolithique au 20e siècle, l’Allemagne a plus d’un tour dans son sac. Qu’il s’agisse du centre-ville historique de Ratisbonne, la Mer des Wadden, l’ancienne usine sidérurgique Völklinger Hütte ou les maisons sur pilotis à Unteruhldingen : plus de 2000 années d’Histoire allemande figurent à ce jour sur la prestigieuse liste de l’UNESCO. Découvrez les 39 sites à travers l’objectif du photographe Hans-J. Aubert qui a su capturer ces richesses patrimoniales. Partez à la découverte en images du patrimoine culturel de l’Allemagne, ses plus beaux sites, si riches en histoire et héritages culturels divers.
Goethe-Institut de Lyon, 18 rue François Dauphin, 69002 Lyon
Du lundi au vendredi : 14h - 18h30
Le patrimoine mondial de l'UNESCO en Allemagne de A à Z : Nature, villes et monuments sur le site www.allemagnevoyage.com

Iéna à Paris

Iéna – c’est plus qu’une bataille
siehe Archive 2014 ...

En 2013, à l’occasion du 50ème anniversaire du Traité de l’Élysée, la ville d’Iéna, sur une proposition de Bertrand Leveaux, directeur de l’antenne culturelle d’Erfurt de l’Institut francais d’Allemagne, a décidé, en accord et en partenariat avec la RATP, la mise en place d’un projet d’animation culturelle dans la station de Métro éponyme. Il s’agit d’une animation laser, prévue pour une durée de deux mois au printemps 2014, dans cette station située á proximité de la Tour Eiffel, de l’Arc de Triomphe et du Goethe Institut.



L’animation consiste en l’installation de 4 lasers dans la station de métro Iéna. Ces lasers projettent sur la voûte de la station des images illustrant l’histoire et l’actualité contemporaine de la ville d’Iéna. Cette animation est réalisée par la société LEC Lasertechnik GmbH et la régie municipale JenaKultur pilote du projet. Son objectif est de dépasser l’image associée à Iéna en France, encore trop souvent limitée au souvenir de l’épopée napoléonienne et à la victoire de l’Empereur des Français sur la Prusse. Au-delà de ce passé, la ville d’Iéna est aujourd’hui une ville jeune et dynamique, un centre économique et de recherche très actif et ouvert sur le monde, axé sur les nouvelles technologies et la « matière grise ». La qualité de vie dans cette ville de 100.000 habitants, dont 50% de la population a moins de 40 ans, et dont les étudiants représentent le quart, en fait une destination touristique de choix en Thuringe, patrie de Martin Luther, de Jean-Sébastien Bach et de Friedrich Schiller.

CATHÉDRALES 1789-1914
UN MYTHE MODERNE

Exposition franco-allemande à Rouen, placée sous le patronage des Ministères des Affaires étrangères français et allemand et labellisée par la mission  du Centenaire 1914-2014

12 avril au 31 août 2014

Le Musée des Beaux-Arts de Rouen et le Musée Richard Wallraff de Cologne présentent deux siècles de création avec 180 chefs-d’œuvre  de 60 artistes comme Goethe, Friedrich, Hugo, Constable, Turner, Corot, Sisley, Pissarro, Monet, Rodin, Redon, Moreau, Marquet, Delaunay, Kupka, Beckmann, Schwitters, Feininger, Chagall, De Staël, Morellet, Delvoye…
Cette entreprise franco-allemande réunit deux villes, qui chacune conservent une cathédrale mondialement renommée, et deux musées, considérés parmi les plus excellents d’Europe.

Claude Monet, cathédrale de Rouen

L’on sait rarement combien la cathédrale gothique a servi de sujet (en poésie, musique, peinture et au théâtre ou à l’opéra) au cours du 14e siècle, fournissant une inépuisable source d’inspiration à de très nombreux écrivains, compositeurs, artistes plasticiens et décorateurs. L’exemple le plus célèbre est la série que Monet consacre à la cathédrale de Rouen. Ce point de vue inédit sera le cœur de l'exposition, et son point d’équilibre chronologique. Nous suivrons les grands mouvements de convection qui l’on précédé dans le débat autour du patrimoine monumental au 19e siècle, puis les répercussions de l’œuvre de Monet sur les arts, la cristallisation de la cathédrale en tant que symbole national de part et d’autre du Rhin, jusqu’au traumatisme du bombardement de la cathédrale de Reims. Le parcours se termine sur une vision de la cathédrale moderne à travers les œuvres de grands noms de l’art contemporain.
www.rouen-musees.fr

Exposition
TransArt 1914 - 2014
jusqu'au 3 août 2014

Dellavilla (Pierre Chirouze), Le poilu, photo allemagne-france-serviceMartina Meyer-Heil, Mais où sont tous les soldats, photo allemagne-france-service

Vingt-trois artistes allemands, français et d’autres nationalités s’interrogent sur l’année 1914 et ses bouleversements, au travers d’œuvres artistiques, peintures, photographies, collages et sculptures. Avec cent ans de recul, chacun livre avec sa sensibilité propre un point de vue original sur ce conflit dans lequel l’essor industriel a permis de constituer un arsenal responsable de la perte de millions de jeunes vies. Les œuvres nous offrent aussi, souvent sous forme de symboles, une réflexion plus générale sur le non-sens de l’état de guerre. Cette commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale est une coproduction lancée et organisée par l’association artistique parisienne K-Droz, relayée par l’association artistique HKB de Hamm en Allemagne et accueillie par la Maison Heinrich Heine. Cette exposition itinérante est une forme de coopération européenne qui vise à promouvoir la paix aujourd’hui et demain.
En coopération avec les associations d’artistes K-droz (Paris) et HKB (Hamm, Rhénanie du Nord-Westphalie)
tous les jours de 10 à 20 heures
Maison Heinrich Heine, Grande Salle
Cité Internationale Universitaire de Paris
27 C, Boulevard Jourdan F - 75014 Paris

Jean-Marc Introvigne, Hommage aux artistes autour de 1914, photo allemagne-france-service



________________________________________________

Esprit Montmartre
Die Pariser Welt der Bohème um 1900

Vom 7. Februar bis 1. Juni 2014 in der Schirn Kunsthalle Frankfurt
Informations en français sur la page www.allemagnevoyage.com ...

Eine verrufene Gegend im 18. Arrondissement von Paris übte eine besondere Anziehungskraft auf einige der bedeutendsten Künstler der Moderne aus: Montmartre. „Das Viertel ähnelt einem riesigen Atelier“, schrieb ein zeitgenössischer Kritiker in den 1890er-Jahren über den am damaligen Stadtrand gelegenen Hügel. Dieser war mit seinem ländlichen, ursprünglichen Flair eine Gegenwelt zur mondänen Metropole der Belle Époque. Die besondere Atmosphäre des Viertels wird jetzt in einer einzigartigen Ausstellung erlebbar. Über 200 Kunstwerke von Henri de Toulouse-Lautrec, Vincent van Gogh, Pablo Picasso, Suzanne Valadon, Edgar Degas und anderen entführen die Besucher der SCHIRN in die Pariser Welt der Bohème um die Jahrhundertwende. Historische Fotos sowie zahlreiche Plakate und Grafiken erhellen weitere Facetten eines der schillerndsten Kapitel der Kunstgeschichte, das wie kaum ein anderes mit Klischees behaftet ist. Ob es der Cancan der frivolen Tänzerinnen im Moulin Rouge ist, die üppige Kaffeehausszenerie oder der mittellose Künstler, der dem Alkohol frönt, bis mittags schläft und abends die Nacht zum Tag macht: Wer den Montmartre auf diese gewohnten Bilder reduziert, wird dem Realismus nicht gerecht, mit dem die Künstler den Alltag festgehalten haben. Diese wollten sich äußerlich bewusst vom Bürgertum abgrenzen, indem sie sich für ein Leben als ärmliche Bohémiens am Rande der Gesellschaft entschieden. Ihrem neuen Selbstverständnis entspricht die eindrückliche Darstellung von Außenseitern, Dieben, Bettlern, Gauklern, Prostituierten und Trinkern. Die Ausstellung untersucht auch die soziologischen Zusammenhänge, die zu jener Zeit zusammenwirkten, und die veränderte Definition der Rolle des Künstlers

2e Germanofolies 2014 - lundi 16 juin

Le Centre d’information de l’ambassade d’Allemagne à Paris (CIDAL) propose pour la deuxième fois de (re)découvrir la jeune scène musicale allemande avec un concert exceptionnel au Jardin du Luxembourg avec
trois groupes sont au programme :
Mine 13h – 14h15 Mine


_________________________________________________________
Alin Coen 14h45 – 16h00



________________________________________________________
Jenix 16h30 – 17h45


_____________________________________________
Le 16 juin 2014 de 13 à 18 heures au kiosque à musique du Jardin du Luxembourg, 75006 Paris. Métro Odéon, RER Luxembourg Le concert est gratuit et ouvert à tous.

Exposition au Goethe Institut Paris

Leipzig, ville de héros ?

du 11 avril au 6 juin 2014

Exposition à l'Institut Goethe
photo allemagne france service

Qu’est-ce qui caractérise les héros et en avons-nous encore besoin ? L’exposition« Leipzig, ville de héros ? » gravite autour d’une définition moderne de ce personnage mythique. Principal théâtre de la Révolution pacifique en RDA en 1989 et l’un des hauts lieux vivants de la culture en Allemagne, Leipzig aborde cette question par le biais de l’art contemporain.
L'exposition illustre également l’individualisation de la culture est-allemande après 1989 ; l’idéal d’un modèle fort cède la place à une scène artistique très variée. Les œuvres présentées sont aussi la preuve qu’avec ses institutions culturelles, Leipzig a su se hisser à la tête des métropoles européennes de la culture.
Avec des œuvres de Wolfgang Mattheuer, Evelyn Richter, Matej Kosir, Magret Hoppe, Lada Nakonechna, Erasmus Schröter, Tilo Baumgärtel, Sebastian Stumpf, Katie Armstrong, Jörg Herold, Silke Koch et Rebecca Wilton.
Goethe-Institut - 17 avenue d'Iéna, 75116 Paris
Ouvert de 9 à 21 heures, samedi de 9 à 14 heures. Entrée libre
Informations touristiques sur la ville de Leipzig...

Exposition Leipzig à l'Institut Goethe, photo allemagne france service


__________________________________
La Berlinale à Paris
du 3 au 9 avril 2014

Photo @ allemagne france service
Informations Berlinale Berlin 2015...

Le Goethe-Institut présente une sélection de films du Forum international du Nouveau Cinéma, l’une des sections les plus audacieuses du Festival du cinéma de Berlin.
Le Forum se conçoit comme une rencontre professionnelle, où l’on discute de façon vive et constructive. Il fait place aux films avant-gardistes, expérimentaux, d’essai, aux documentaires, aux observations de longue durée, aux reportages politiques, aux cinématographies encore inconnues et peu conventionnelles. Le Goethe-Insitut propose les tout derniers films de fiction et documentaires du Forum, ainsi qu’un focus sur un cinéaste, en présence des réalisateurs et de Birgit Kohler, membre du comité de sélection du Forum et codirectrice du cinéma Arsenal.

6. PhotoMarathon "Director's Cut"
26. März 2014
Saarbrücken / Nantes / Tbilissi



Exposition à Chambéry
"Marianne et Germania dans la Caricature"

4 février au 1er mars 2014

Germania Marianne

L’exposition itinérante « Marianne et Germania » réalisée par le Dr Ursula E. Koch, reflète à travers 95 caricatures allemandes et françaises, du XVIe au XXIe siècle, l’histoire tourmentée de nos deux pays. Elle met en scène deux figures emblématiques : Marianne, effigie française, femme séduisante coiffée d’un bonnet phrygien et Germania sa voisine allemande sévère et teutonique.

L’exposition regroupe 95 caricatures françaises et allemandes, les commentaires sont en allemand et français. Des accueils de classe sur cette exposition sont possibles les mardi, jeudi et vendredi après-midi et les mercredi et jeudi matin, en visite libre ou en visite guidée.

Les  enseignants intéressés peuvent demander un document PDF (commentaires en français qui accompagnent les différentes caricatures) ainsi qu’une version électronique de l’exposition en allemand (textes + images)
Médiathèque Jean-Jacques Rousseau - Carré Curial, 73002 Chambéry

Exposition au Musée d'Architecture Francfort
Interférences / Interferenzen
Architecture Allemagne – France 1800-2000

Cette vaste exposition d'architecture, d'art et d'histoire, dresse un panorama inédit des interactions architecturales et urbaines entre France et Allemagne, des lendemains de la Révolution française et de l'Empire à nos jours.

Elle propose une nouvelle manière d'aborder l'histoire franco-allemande au regard de l'architecture et de l'urbanisme.
Les édifices et les territoires n'ont cessé d'être des enjeux dans les relations entre la France et l'Allemagne au cours des deux derniers siècles. L'exposition explore à travers le prisme des villes, monuments, débats et grandes figures intellectuelles, l 'espace architectural européen tel qu'il a évolué au cours des deux derniers siècles . De Karl-Friedrich Schinkel à Jean Nouvel, en passant par Gottfried Semper, Viollet-le-Duc, Le Corbusier ou Rudolf Schwarz, les architectes, artistes et intellectuels qui ont œuvré à l'intersection des civilisations française et allemande sont présentés . Une attention particulière est également portée aux relations en miroir entre les grandes villes comme Paris et Berlin , aux territoires frontaliers transformés par le jeu des annexions et des occupations, comme Strasbourg, Metz, la Rhénanie et la Sarre.
Riche de plus de 400 œuvres et objets rarement ou jamais exposés , « Interférences / Interferenzen. Architecture. Allemagne – France, 1800-2000 » rend compte du dynamisme de ces échanges, ces regards croisés, ces « interférences, à travers une grande variété de supports : plans et dessins d'architectes, maquettes, photographies, films, livres et œuvres d'art parmi lesquelles des œuvres majeures de Victor Hugo, Fernand Léger, Marcel Gromaire et Gerhard Richter.
Le parcours, qui suit un fil chronologique , ménage également un certain nombre d'approches thématiques tout en favorisant croisements et confrontations. Les neuf sections rythmant l'exposition mettent en lumière les débats à propos du gothique et du classicisme, les développements de l'âge industriel, la question des nouvelles urbanités et des nationalismes à la fin du XIXe siècle, les esthétiques de la réforme, la modernité dans l'entre-deux-guerres, l'occupation et la reconstruction, la spectacularisation de l'architecture, la crise du moderne et le retour à l'urbanité dans les années 1960 à 1980 et enfin, les perspectives européennes depuis la chute du Mur de Berlin.
Exposition labélisée Année franco-allemande - Cinquantenaire du Traité de l'Élysée.

Bookmark and Share
Voyages en Allemagne

documenta à Kassel
Reisen nach Frankreich